La démarche

Dijon l'avenir ensemble : remettre l'humain au cœur de la ville

La liste Dijon l’Avenir Ensemble porte le projet de rendre aux habitants leur place dans la construction de la ville. En effet, la participation citoyenne est au centre de nos valeurs. Nous voulons changer les codes de la politique locale pour replacer les besoins et les attentes des habitants au cœur du projet municipal.

Aujourd’hui, les villes de la taille de Dijon sont confrontées à de nouveaux défis que la politique “classique” ne sait pas résoudre : changement climatique et problématiques environnementales, enjeux sociaux et de solidarité, bien-vivre ensemble, nouveaux modèles économiques…

Notre projet porte une vision de la ville à 15 ans, toutes ces problématiques étant à construire sur le long terme. Nous voulons une ville dynamique, écologique et solidaire, qui répond aux besoins de ses habitants et où chacun trouve sa place, quelle que soit sa situation ou son quartier d’habitation. Une ville où l’humain est au cœur des préoccupations.

Nous voulons une capitale forte, mais ouverte sur l’extérieur, en coopération étroite avec les autres territoires dans une réciprocité vertueuse pour tous.

Pour en savoir plus : Afficher nos propositions

Je Participe !

Trois thématiques structurent notre projet

Le travail de co-construction entre les habitants et les membres de Pour Dijon a commencé au printemps 2019, par une consultation (via la plateforme participer.pourdijon.fr) sur les enjeux prioritaires pour Dijon demain. La République en Marche et l’UDI ont, de leurs côtés, menés chacun leur propre démarche. De ces démarches, trois thématiques sont apparues comme faisant sens : ce sont les trois orientations de notre programme.

Une ville plus verte

Aujourd’hui, l’écologie est un enjeu central de notre société. Le changement climatique influe déjà notre quotidien à la maison comme dans tous les domaines ; les tensions sur les ressources naturelles et sur la pollution des milieux naturels nous obligent à revoir nos modes de production et de consommation ; la perte de la biodiversité, en plus d’être une tragédie pour la vie sur Terre, nous fragilise à un point encore jamais anticipé ; et il n’est plus un jour sans que nous réalisions à quel point notre environnement impacte notre santé à tous à travers l’air, l’eau, l’alimentation…

Toutes ces raisons font de l’écologie un axe prioritaire de notre programme, au plus haut point.

La conscience environnementale sera un préalable à toute prise de décision de la collectivité, il ne peut y avoir de vraie politique de transition si elle n’est pas sous-jacente à tous les sujets.

Une ville plus sûre

Nous méritons tous de nous sentir en sécurité et de nous épanouir dans un environnement apaisé et apaisant. Vivre dans un environnement urbain comme celui de Dijon implique un vrai savoir vivre ensemble, tout en comprenant et respectant les règles.

Dans notre société où tout s’accélère et où les technologies construisent une culture de l’immédiat et de l’homme tout-puissant, le rôle des acteurs publics est de réaffirmer les valeurs qui nous permettent de vivre tous ensemble dans le respect de chacun et dans le soutien des uns aux autres.

Le renforcement du lien social et de la solidarité au sein des quartiers en sera la première des priorités et l’éducation à la citoyenneté la deuxième.

Enfin au sein de chaque quartier, l’appui de forces municipales de proximité sera un moyen pour construire la discussion et assurer le respect des règles du bien-vivre ensemble.

Une ville plus simple

Pour rapprocher la ville de ses habitants, il faut la simplifier. Nous voulons une ville plus accessible dans ses services, plus fluide dans son fonctionnement, plus humaine dans ses relations. Nos propositions porteront sur plusieurs axes :

  • Redonner de la vie dans les centres des quartiers : mairies de quartier multi-services, espaces de vie et de culture ;
  • Simplifier les déplacements au sein de la ville en focalisant sur la fluidité et sur les transports actifs (vélo, piétons, trottinette…) tout en consolidant l’offre de transports en commun  ;
  • Développer une vraie transparence de la vie de la municipalité et inviter les habitants à être force de proposition ;
  • Rouvrir le dialogue vers les territoires extérieurs et bâtir des relations favorisant la coopération territoriale ;
  • Soutenir les missions d’intérêt général des associations, qu’elles soient culturelles, sociales et solidaires, environnementales ou sportives.