La liste

DIJON L'AVENIR ENSEMBLE

Dijon l’avenir ensemble présente sa liste, composée de 59 personnes, unis derrière un projet d’union, qui pense l’avenir de Dijon sur les dix à quinze prochaines années. Sylvain Comparot est la tête de liste de ce mouvement qui compte faire de la mixité des idées une force.

À ses côtés, Dijon l’Avenir Ensemble réunit des Dijonnaises et des Dijonnais de toutes sensibilités (hors extrêmes), avec le soutien des mouvements et partis : LREM, Pour Dijon, UDI, les Jeunes avec Macron et Allons Enfants, le parti de la jeunesse.

  • La participation citoyenne est au centre de nos valeurs.
  • Nous voulons changer les codes de la politique locale pour replacer les habitants au cœur du projet municipal.
  • Nous portons un renouvellement des pratiques, la lutte contre toute forme de clientélisme, et une démocratie ouverte qui est notre marque de fabrique.
  • Nous portons le renouvellement des personnes.
  • Notre liste est composée de 93% de nouveaux visages (seules 4 personnes sont actuellement élus sur 59).
  • Elle va de 19 à 80 ans et représente toutes les catégories socioprofessionnelles.
  • Parce que nous croyons à la jeunesse, quatorze de nos colistiers ont moins de trente ans : ils incarnent l’avenir de Dijon, cette nouvelle génération qui doit prendre sa place dans la Ville qui se dessine.

Nos futurs élus, qui représenteront avec fierté notre programme, nos valeurs et nos idées, incarneront donc une nouvelle façon de faire de la politique. Pour cela, en même temps que l’annonce de la liste, Dijon l’Avenir Ensemble intègre dans son programme 30 propositions de l’association ANTICOR pour une commune plus éthique :

1) Disponibilité des élus

  • Avoir un maire qui n’exerce ni mandat départemental, régional ou national, étant entendu qu’il n’effectuera pas plus de deux mandats consécutifs.
  • Moduler le montant des indemnités allouées aux conseillers municipaux en fonction de leur participation effective aux séances plénières.

2) Prévention des conflits d’intérêts

  • Mettre en place des mécanismes de détection des conflits d’intérêts afin d’indiquer, avant chaque séance plénière, les élus qui doivent se déporter.
  • Désigner un référent déontologue (obligatoire sauf pour les communes affiliées à un centre de gestion).
  • Développer des formations déontologiques adaptées aux risques propres de chaque service municipal.
  • Interdire aux élus et aux agents publics d’accepter tout cadeau ou avantage d’une entreprise.

3) Reconnaissance du rôle des élus minoritaires

  • Permettre aux élus minoritaires d’exercer leur droit à la formation, à l’information et à l’expression.
  • Proposer la vice-présidence de la commission des finances à un élu minoritaire.
  • Associer les élus minoritaires aux phases de négociation prévues dans les procédures d’attribution des marchés publics et des concessions.
  • Associer les élus minoritaires à la désignation des membres non élus de la Commission consultative des services publics locaux.
  • Élargir le droit à la protection fonctionnelle à tous les élus, même ceux n’ayant pas reçu de délégation de l’exécutif.

4) Transparence de l’action publique

  • Rendre publique l’assiduité des conseillers municipaux aux séances plénières.
  • Appliquer l’open data par défaut (obligatoire dans les communes de plus de 3 500 habitants et disposant d’au moins 50 agents).
  • Mettre en ligne les documents communicables les plus importants : délibérations, arrêtés réglementaires, comptes-rendus des séances plénières, rapports des concessionnaires, rapports annuels sur le prix et la qualité du service, observations de la chambre régionale des comptes, etc.
  • Suivre sans délai les avis de la Commission d’accès aux documents administratifs (CADA).
  • Mettre en ligne le montant des indemnités perçues par chaque conseiller municipal.
  • Mettre en ligne la liste des bénéficiaires de logement ou de voiture de fonctions.
  • Mettre en ligne le nombre et la rémunération des collaborateurs de cabinet.
  • Mettre en ligne les frais d’avocats engagés par la commune et les jugements rendus.

5) Lutte contre la corruption

  • Nommer un référent alerte éthique (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).
  • Suspendre de ses fonctions exécutives tout élu mis en examen pour atteinte à la probité.
  • Retirer définitivement les fonctions exécutives à tout élu condamné pour atteinte à la probité.

6) Contrôle de l’action municipale

  • Mettre en place une Commission de contrôle financier pour examiner les comptes détaillés des entreprises liées à la commune par une convention financière (obligatoire dans les communes ayant plus de 75 000 euros de recettes).
  • Encourager la formation des conseillers municipaux et rendre public le nom des organismes formateurs.
  • Créer une commission de suivi des contrats de la commande publique, qui examinera notamment leurs avenants et leurs contentieux.
  • Créer une commission de surveillance des dépenses liées à la communication, aux voyages, aux réceptions, aux frais de bouche et aux invitations.

7) Participation des citoyens aux décisions locales

  • Mettre en place une Commission consultative des services publics locaux (obligatoire dans les communes de plus de 10 000 habitants).
  • Associer la population aux décisions par le biais de consultations ou de référendums locaux.
  • Garantir l’expression de tous les points de vue lors des procédures permettant aux citoyens de s’exprimer.
  • Créer une commission d’éthique, notamment composée d’élus minoritaires et de citoyens, chargée de contrôler le respect des dispositions éthiques et de faire des préconisations.

Sylvain COMPAROT

#1

Directeur de l'espace entreprises à l'université de Bourgogne, ancien directeur de cabinet du président de l'université de Bourgogne, 37 ans

Delphine MORANDET

#2

Responsable Agence Digitale, 34 ans

Charles ROZOY

#3

Coach, 32 ans

Irène FORNAL

#4

Sans emploi, 59 ans

Franck AYACHE

#5

Cadre, 56 ans

Virginie VOISIN-VAIRELLES

#6

Enseignante en droit, 49 ans

Foucauld KNEUSS

#7

Étudiant, 21 ans

Marie PETIT

#8

Diplômée Notaire, 26 ans

Ludovic BONNOT

#9

Directeur Commercial, 53 ans

Annie VUEZ

#10

Professeure Retraitée, 75 ans

Christophe SIMON

#11

Cadre de la Fonction Publique et Président d'association, 48 ans

Nadège AUSTIN

#12

Directrice d'association nationale en développement durable, 42 ans

Lionel FOURRÉ

#13

Agent de maîtrise, 47 ans

Laurence MALSENS

#14

Architecte, 58 ans

Jean-François LELOUTRE

#15

Retraité, 80 ans

Marine DEBAUVE

#16

Agente Commerciale, 31 ans

Mohsen BOUGUERRA

#17

Travailleur Indépendant - Profession Libérale, 42 ans

Nathalie GUINOT

#18

Demandeuse d'emploi, 51 ans

Jean-Claude DECOMBARD

#19

Expert-Comptable, 69 ans

Noura BARA

#20

Consultante en organisation et management, coach professionnelle, 47 ans

Valentin LOUOT

#21

Responsable de Comptes, 29 ans

Fanny CHENUT

#22

Podologue, 29 ans

Alexandre FOSKETT

#23

Étudiant, 19 ans

Geneviève FARELLACCI

#24

Retraitée, 67 ans

Bruno Louis SÉGUIN

#25

Chargé de projets, 48 ans

Martine GIRAUD

#26

Retraitée - Administratrice de l’Éducation Nationale et de l'Enseignement Supérieur, 73 ans

Clément BECCU

#27

Analyste OPC et Chargé de Pilotage S2, 27 ans

Bérénice VINCENT

#28

Retraitée, 49 ans

Marc PERRIN

#29

Chargé de projets, 19 ans

Nora CHAOUI

#30

Commerciale, 40 ans

Nicolas ALIBERT

#31

Responsable Boutique, 50 ans

Christelle SERÉE-CHAUSSINAND

#32

Maitre de Conférence, vice-présidente sortante de l'université de Bourgogne, 51 ans

Brahim BOUJNANE

#33

Agent URSSAF, 35 ans

Manon LECOMTE

#34

Étudiante, 19 ans

Pierre GUELAUD

#35

Retraité, 64 ans

Hélène MEDIONI

#36

Retraitée, 66 ans

Laurent GERARDIN

#37

Agent Polyvalent, 50 ans

Aurélie GLOAGUEN

#38

Médecin urgentiste, 36 ans

Guilhem PERRICHET

#39

Pilote de ligne, 61 ans

Inoa ROBERT

#40

Étudiante, 20 ans

Jean GUERRIN

#41

Retraité, 60 ans

Fatima MINHAJ

#42

Auxiliaire de vie sociale, 55 ans

Germain RICHEBOIS

#43

Conseiller Relation Entreprise, 42 ans

Chantal GARNIER-CARRONNIER

#44

Retraitée, 71 ans

Antoine SIRE

#45

Étudiant, 20 ans

Léa GERARD

#46

Étudiante, 20 ans

Germain BONNEFOY

#47

Médecin généraliste, 33 ans

Aurélie GREFFIER

#48

Planificateur de projets, 34 ans

Alain COSOTTI

#49

Retraité, 68 ans

Pauline BULLIER

#50

Notaire assistante, 30 ans

Maxime COURTALON

#51

Ouvrier, 28 ans

Anais GAGELIN

#52

Étudiante, 19 ans

Hubert GULLAUD

#53

Retraité - Ancien Commerçant, 72 ans

Annie CORTABITARTE

#54

Retraitée, 73 ans

Anthony REICHEN

#55

Fonctionnaire territorial, 26 ans

Sandrine DI CATERINA

#56

Clerc de Notaire, 41 ans

Jonathan MOLLION

#57

Restaurateur, 34 ans

Cristina BRUN

#58

Consultante, 52 ans

Alain HARTMANN

#59

Agent SNCF, 54 ans