Réunions de quartier

Maladière - Drapeau - Clémenceau

Notre objectif Zéro Déchets 2035, c’est un engagement en faveur de nos enfants et des générations à venir.

Une ville plus verte

Objectif Zéro Déchets 2035

Le Zéro Déchets, c’est un point de passage indispensable pour aller vers une société plus durable, circulaire, solidaire. Dijon l’Avenir Ensemble s’engage à lancer un grand chantier pour que, dans 15 ans, Dijon soit une ville innovante et exemplaire en matière de recyclage et de valorisation de la matière, créatrice d’emplois locaux non délocalisables, mettant en coopération les citoyens, les associations, les entreprises et les commerces, les acteurs publics et l’ensemble des territoires voisins.

Nous allons travailler avec les experts du sujet et notamment l’association référente au niveau international Zéro Waste, qui nous a transmis un recueil d’une vingtaine de propositions adaptées au contexte de Dijon, avec des retours d’expérience d’autres villes.

Une ville plus sûre

Des animaux dans la ville

La ville est un lieu de vie pour les humains mais également les animaux. La bonne cohabitation entre les deux est un gage de meilleure qualité de vie pour tous. Que ce soit pour les animaux de compagnie ou pour les animaux sauvages, il faut aménager la ville pour la rendre plus agréable.

Nous allons travailler sur le lien social généré par le contact animal en faveur des personnes isolées. Nous nous impliquerons aussi dans une lutte contre les nuisibles, à la fois respectueuse de la vie animale, mais ferme dans son approche pour offrir aux dijonnaises et aux dijonnais une ville dans laquelle ils se sentiront bien.

Une ville plus simple

Plus de proximité avec des mairies de quartier dans les 9 quartiers

Le numérique permet d’effectuer un certain nombre de formalités administratives depuis son domicile, mais on remarque que les personnes fragiles et les personnes âgées se servent peu de ces nouveaux outils. Il est impératif de renforcer la proximité pour permettre à ces personnes d’accéder aux services publics. Nous proposons donc de déconcentrer les services municipaux et de créer de nouvelles mairies de quartier.

Une mairie de quartier sera présente dans chaque quartier, permettant aux habitants de remplir tous les dossiers administratifs, y compris pour les transports. Ces mairies de quartier seront également le lieu de domiciliation de la police municipale de proximité que nous comptons implanter, ainsi qu’un véritable espace de vie centralisé, avec la possibilité pour les associations de s’y domicilier et des salles à disposition pour des évènements.

Questions/Réponses

COMMENT AUGMENTER LA PRÉSENCE DE COMPOSTEURS COLLECTIFS EN VILLE ?

Stéphane, habitant du quartier

Réponse de Sylvain Comparot

Nous allons promouvoir cette pratique et dans cette dynamique, le rôle des associations et des habitants est primordial. Si des agents de la collectivité doivent également appuyer les habitants, ils le feront. L’aspect écologique de cette action n’est plus à prouver : nous la soutiendrons.

La transformation des aliments organiques en compost à réutiliser par les habitants fait partie des retombées positives de la démarche Zéro Déchets. Nous voulons encourager cette pratique, et il y aura au moins un composteur collectif par quartier.

COMMENT RÉGLER L’ENCOMBREMENT DES TROTTOIRS PAR LES VÉHICULES ?

Valentin, habitant de Drapeau

Réponse de Sylvain Comparot

Stationner en dehors des places prévus à cet effet est non seulement interdit, mais aussi dangereux. Les usagers qui font cela doivent prendre conscience qu’ils font prendre des risques aux piétons qui doivent parfois descendre sur la route pour continuer à avancer. C’est intolérable, je ne peux pas laisser passer une pratique qui mette en danger la vie de mes concitoyens.

Tolérance zéro aux incivilités du quotidien : c’est notre crédo, je l’ai déjà affirmé lors des précédentes réunions de quartier. Les habitants de Dijon doivent pouvoir vivre sereinement dans leur quartier sans avoir peur d’être perturbés dans leur quotidien par ceux qui ne respectent pas le vivre- ensemble.

Un rendez-vous local, aux côtés des habitants

Une soixantaine de personnes ont assisté au rendez-vous du mercredi 12 février et ont discuté avec Sylvain Comparot. Un moment d’échange sur les trois axes du programme (Une ville plus verte, plus sûre, plus simple à vivre) et leurs liens avec le quartier. Des échanges avec les habitants en réunion publique qui ont servi à rendre encore plus locales les problématiques de la ville.

cookie