Réunions de quartier

Université

La recherche d’une alimentation durable passera par la coopération entre la Métropole et les communes du département afin de faciliter une agriculture de proximité

Une ville plus verte

Une capitale qui irrigue le territoire

Dijon est la capitale de région et à ce titre son activité doit irriguer positivement le territoire. Pour cela, nous travaillerons l’attractivité de talents et l’implantation d’entreprises à une échelle élargie à celle de Dijon-métropole. La zone Dijon-Beaune-Dole nous amène à près 500 000 habitants, soit une masse critique permettant d’exister dans le triangle Paris-Lyon-Strasbourg et de rester compétitifs face des métropoles bien plus importantes à l’échelle nationale.

Nous mettrons en place un comité d’orientation stratégique de l’économie du territoire qui associera le monde académique, les entreprises et Dijon Métropole pour accélérer notre attractivité économique au bénéfice de nos entreprises et de l’économie du territoire.

Pour changer les pratiques, rassembler des territoires qui s’ignorent ou qui s’affrontent… il faudra changer les hommes.

Une ville plus sûre

Tous nageurs en sixième

Depuis 2015 le nombre de noyades chez les enfants en France a doublé, atteignant 332 enfants en 2018. Cela est dû essentiellement au fait qu’un enfant sur six ne sait pas nager. L’apprentissage de la nage est un enjeu de sécurité désormais, surtout dans un contexte de vagues de chaleur récurrentes qui poussent les citoyens à se rapprocher des points d’eau. Nous mettrons ainsi en place un programme permettant que tout enfant qui entre en sixième sache nager. Nous travaillerons avec l’ensemble des piscines et des clubs de natation, dans le cadre de la compétence périscolaire détenue par la ville. L’apprentissage commencera dès la maternelle et un carnet de bord personnel “NAGE” permettra de suivre l’évolution de chaque enfant.

Une ville plus simple

Plus de proximité avec des mairies de quartier dans les 9 quartiers

Le numérique permet d’effectuer un certain nombre de formalités administratives depuis son domicile, mais on remarque que les personnes fragiles et les personnes âgées se servent peu de ces nouveaux outils. Il est impératif de renforcer la proximité pour permettre à ces personnes d’accéder aux services publics. Nous proposons donc de déconcentrer les services municipaux et de créer de nouvelles mairies de quartier.

Une mairie de quartier sera présente dans chaque quartier, permettant aux habitants de remplir tous les dossiers administratifs, y compris pour les transports. Ces mairies de quartier seront également le lieu de domiciliation de la police municipale de proximité que nous comptons implanter, ainsi qu’un véritable espace de vie centralisé, avec la possibilité pour les associations de s’y domicilier et des salles à disposition pour des évènements.

Un rendez-vous local, aux côtés des habitants

Une trentaine de personnes ont participé à la rencontre de mardi 18 février à l’Acropole, dans le quartier Université. Un moment de rencontre avec Sylvain Comparot et d’échange sur les trois axes du programme (Une ville plus verte, plus sûre, plus simple à vivre) et leurs liens avec le quartier.

.

cookie